avril 2016

Traitement médical de la perte de cheveux

La chevelure représente la force, la puissance et la séduction. Sa disparition progressive, appelée alopécie, s’accompagne d’un mal-être surtout chez la femme et chez l’homme jeune. La prise en charge de la perte de cheveux vise à ralentir la chute des cheveux, voire la stopper, quelque soit l’état d’avancement de votre calvitie. Avant tout traitement, les facteurs favorisant la perte de cheveux devront être pris en charge comme le stress et le tabac. À ce jour, c’est la combinaison judicieuse de plusieurs traitements médicaux voire chirurgicaux, qui permettra de limiter la perte des cheveux et d’entretenir le résultat après une micro-greffe. En effet, la micro-greffe est l’unique traitement chirurgical qui, associé aux traitements médicaux, permet d’obtenir le résultat esthétique le plus naturel avec des cheveux greffés qui ne tomberont pas. On pourra les proposer avant, après, en complément d’un traitement chirurgical :

LA MÉSOTHÉRAPIE DU CUIR CHEVELU

La mésothérapie consiste à administrer par micro-injections dans le cuir chevelu des principes actifs et micronutriments tels que des vitamines et des minéraux. Elle permet, tant chez l’homme que chez la femme, de ralentir la chute des cheveux et de stimuler leur repousse. Cette approche est très efficace après une chute de cheveux transitoire saisonnière, ou suite à un stress, une grossesse ou une maladie. La mésothérapie peut être associée au traitement chirurgical de la perte de cheveux mais aussi se faire en dehors d’une micro-greffe capillaire. Il est recommandé d’effectuer deux séances par mois pendant trois mois, avec un entretient mensuel.

DES INJECTIONS DE CONCENTRÉS PLAQUETTAIRES (PRP) DANS LE CUIR CHEVELU

Elle consiste en une injection de plasma enrichi en plaquettes, facteurs de croissance et cellules souches. Le médecin commence par vous faire une prise de sang ; puis le sang prélevé est tout de suite centrifugé afin d’en extraire les plaquettes ; enfin le médecin réinjecte le plasma enrichi en plaquettes dans les zones du cuir chevelu à traiter.

Une injection de PRP peut être réalisée en dehors de toute intervention chirurgicale de micro-greffe capillaire. Elle augmente la revascularisation et la régénération tissulaire par stimulation des cellules souches présentes au niveau du bulbe du cheveu.

Une injection de concentrés plaquettaires peut être associée à une intervention chirurgicale d’implants capillaires. Au niveau de la zone greffée, elle permet de stimuler la cicatrisation des greffons transplantés et d’augmenter leur survie, de limiter la chute transitoire des cheveux implantés et d’augmenter le diamètre et la qualité des cheveux greffés et des cheveux restants. Au niveau de la zone de prélèvement de la bandelette de cheveux (FUT), elle accélère l’évolution et la qualité cicatricielle.

LA PHOTO-MODULATION DU CUIR CHEVELU PAR LED

La photo-lumination par LED du cuir chevelu améliore la vitalité des cheveux et permet de diminuer leur chute. Les LED ont plusieurs effets au niveau des cheveux et du cuir chevelu :

– La stimulation lumineuse des LED (lumière rouge) augmente la vascularisation des bulbes pileux et active les cellules souches de la papille dermique. La repousse du cheveu s’accélère et il devient plus épais et plus résistant.
– La photo-modulation améliore l’efficacité des vitamines lors de l’association avec la mésothérapie.
– Les LED ont une action anti-inflammatoire sur les phénomènes de cicatrisation, c’est à dire qu’elles permettent de réduire les rougeurs et les irritations grâce aux lumières rouges, jaunes et bleues.

Il est recommandé de réaliser une séance par semaine pendant 4 à 6 semaines, puis une séance par mois pendant 4 mois, soit 8 à 10 séances pour un traitement optimal.

LE MINOXIDIL ET/OU LE FINASTÉRIDE

Ce sont les deux références scientifiques internationales du traitement médical de la calvitie. Ces deux traitements sont utilisés en complément de la mésothérapie et des soins LED.

Le Minoxidil à 2% (plutôt utilisé chez la femme) et à 5% (plutôt utilisé chez l’homme) est un traitement antichute local. Il a un effet vasodilatateur qui permet de ralentir la chute des cheveux, de stimuler leur repousse et d’augmenter leur diamètre.

Le Finastéride (utilisé exclusivement chez l’homme) est un traitement antichute par voie générale. Il inhibe un des processus responsables de la miniaturisation des follicules pileux du cuir chevelu, ce qui peut ralentir voire stopper l’évolution de la calvitie.